COMMUNIQUÉ DE PRESSE 18.07.2023 – Ralentissement conjoncturel dans la branche suisse de l’électroménager

Contrairement aux prévisions, la conjoncture s’est détériorée au 2e trimestre pour les entreprises regroupées au sein de l’Association Suisse des Fabricants et Fournisseurs d’Appareils électrodomestiques (FEA). Il n’y a pas lieu de s’attendre à un nouveau recul au 3e trimestre.

Rétrospective

Après plusieurs mois de baisse, les prévisions du dernier relevé conjoncturel étaient légèrement reparties à la hausse. Ce regain de confiance n’a malheureusement pas été confirmé par les appréciations de la situation au 2e trimestre, qui font état d’un net tassement de la conjoncture. La situation bénéficiaire est jugée mauvaise par 18% des entreprises (contre 9% au 1er trimestre), satisfaisante par 64% d’entre elles (contre 52% au 1er trimestre) et bonne par 18% seulement (contre 39% au 1er trimestre). Les rentrées de commandes connaissent une évolution similaire: elles sont qualifiées de mauvaises par 29% des sondés (contre 17% au 1er trimestre), de satisfaisantes par 64% d’entre eux (contre 61% au 1er trimestre) et de bonnes par 7% (contre 22% au 1er trimestre). La situation de l’emploi est considérée comme mauvaise par 11% des répondants (contre 0% au 1er trimestre), satisfaisante par 46% d’entre eux (contre 52% au 1er trimestre) et bonne par 43% (contre 48% au 1er trimestre). Ce sont les carnets de commandes qui connaissent le recul le plus net: ils sont jugés mauvais par 21% des entreprises (contre 4% au 1er trimestre), satisfaisants par 50% d’entre elles (contre 65% au 1er trimestre) et bons par 29% seulement (contre 30% au 1er trimestre). Ce repli conjoncturel est certainement dû à la dégradation générale de la situation économique, à l’inflation et aux incertitudes liées à la guerre en Ukraine, mais ces facteurs sont connus de longue date, si bien qu’ils n’expliquent pas le démenti infligé à la confiance affichée lors du précédent relevé. Il se peut que la récession en Allemagne ait été sous-estimée, tout comme le manque de personnel qualifié, qui s’est récemment traduit par des retards dans les chantiers.

Prévision

Même si les prévisions émises lors du dernier relevé se sont avérées trop optimistes, la branche peut envisager le 3e trimestre avec confiance. Pas moins de 32% des sondés (contre 13% au 1er trimestre) s’attendent à ce que leur situation bénéficiaire s’améliore, 57% (contre 83% au 1er trimestre) à ce qu’elle reste telle quelle, et 11% (contre 4% au 1er trimestre) à ce qu’elle se détériore. La moitié estime que la tendance du coût des salaires est à la hausse. Les carnets de commandes sont stables: 21% des entreprises (contre 22% au 1er trimestre) pensent qu’ils vont s’améliorer, 75% (contre 65% au 1er trimestre) qu’ils resteront tels quels, et 4% (contre 13% au 1er trimestre) qu’ils vont s’effriter. Quant à la situation de l’emploi, elle devrait demeurer inchangée selon la grande majorité des répondants (86% contre 91% au 1er trimestre)
Contact
FEA
Association Suisse des Fabricants et Fournisseurs
d’Appareils électrodomestiques
Obstgartenstrasse 28
CH-8006 Zurich

Tél +41 (0)44 361 40 00

courriel : info@fea.ch